L’école d’architecture

L’ancienne école d’architecture de Nanterre est un lieu étrange.

Réalisée par Jacques Kalisz, architecte spécialiste des équipements collectifs des banlieues rouges, considérée comme « l’un des bâtiments emblématiques de l’architecture française des années 1970 », « elle est emblématique d’une pensée combinatoire s’appuyant sur la métaphore organique ». Sa modularité était sensée favoriser « l’appropriation par les usagers et le développement de nouvelles pédagogies ».

Mais aujourd’hui, il ne reste que ruines et gravats dans un parc, au pieds des immeubles audacieux de la Défense. Au prix du m², pas mal de dizaines de millions d’euros qui tombent en déréliction… La tour de la Société Générale domine orgueilleusement les ruines décaties de ce qui fut autrefois un haut lieu de cette architecture idéologique qui dominait les banlieues rouges. Comme un symbole du triomphe du capitalisme et de l’effondrement irrémédiable du communisme.

 

5 réflexions au sujet de « L’école d’architecture »

  1. Romuald

    La proximité du parc André-Malraux donne l’illusion d’un Central Parc, qui a beaucoup a lui envier toutefois. Les projets avant-gardistes des modernes d’après-guerre ont parfois bien mal vieilli. https://goo.gl/W56vir

    Répondre
  2. Ping : Curation estivale – hic et nunc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*