L’aqueduc d’Argenteuil

A la suite de mes multiples périples à Bezons et au travers des riantes cités du Sud menant à cette ville phare de notre économie, je me suis aventuré pour la première fois vers les Terres du Nord, et la mystérieuse métropole boréale d’Argenteuil.

Chemin faisant j’y ai rencontré, comme à Bezons, les vestiges d’une civilisation que l’on imagine autrefois audacieuse et florissante:

IMG_4895-LR1024

 

Mais c’est le Pont Aqueduc qui m’a surtout intrigué.

Vu du dessus, la passerelle donne à contempler les Deux Mondes que tout oppose, le 9-5 et le 9-2, à la fois séparés et unis par le Fleuve majestueux et serein. La passerelle elle-même est rompue en son centre, comme un symbole de la fracture inéluctable, et ses barreaux sont réminiscents de la ségrégation qu’elle est pourtant sensée rompre. Au loin, Bezons et Colombes se font face dans un affrontement silencieux.

IMG_4939-LR1024

 

 

La vue du dessous est quant à elle clairement un hommage à l’audace de nos ancêtres, qui au XIXème siècle osèrent une architecture métallique sans concession ni chichi pour leurs ouvrages les plus prestigieux – bien avant que tout ne finisse englué dans le béton.

IMG_4906-LR1024

 

 

Enfin, vu de l’intérieur, les conduites métalliques courant sous les voies supérieures nous révèlent la fonction première de l’ouvrage, qui est d’évacuer vers Achères les eaux usées du grand Emissaire Général de Paris.

Et il n’est alors pas déplaisant de songer que sans ce modeste ouvrage, l’orgueilleuse cité de Paris mourrait engloutie dans ses propres déjections!

IMG_4930-LR1024

5 réflexions au sujet de « L’aqueduc d’Argenteuil »

  1. carapace

    Bonjour Silb,

    Ne s’agirait-il pas plutôt de l’aqueduc de Colombes, et non d’Argenteuil ?

    Posé sur ce pont qui chevauche le fleuve, un cadenas d’amour pour sceller l’union des deux communes (et sécuriser l’ouvrage en phase de démembrement) ne s’impose-t-il pas ?

    Bon mardi. Demain c’est mardi.

    Répondre
  2. Silber Auteur de l’article

    D’après michelin.fr, il s’appelle Pont Aqueduc de Colombes côté Argenteuil, et Pont Neuf côté Colombes, mais bon, ça ne l’empêche pas d’être aussi un aqueduc d’Argenteuil 😉

    Pour ce qui est de l’union des 2 communes, ça ne semble pas trop bien parti. Certes Argenteuil est censée, seule du Val d’Oise, joindre Colombes dans T5 au sein du Grand Paris (http://95.telif.tv/wp-content/uploads/sites/2/2015/07/Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2015-07-20-%C3%A0-11.36.56.png), mais ça n’a pas l’air d’être gagné:
    https://argenteuildutriton95.wordpress.com/2016/01/08/le-grand-pari-rate/

    Répondre
  3. carapace

    Bonjour Silb,

    Selon le Boamp, il s’agit « du pont-aqueduc reliant la ville de Colombes à la ville d’Argenteuil ». Pas de jaloux.
    http://www.boamp.fr/avis/detail/15-80637
    En même temps, appartenant à la Ville de Paris, il pourrait aussi s’agir d’un « pont de Paris ».
    Quoi qu’il en soit, il semblerait être en mauvais état et souffrir de désordres.

    Bon mardi, demain c’est mardi.

    Répondre
  4. Frédéric L.-N.

    Jolies photos une fois de plus, merci de cette visite à l’Argenteuil du siècle dernier ! Il y a encore plein de belles choses et d’étonnements possibles à tous les coins de rue. En particulier bien sûr dans le centre ville où se stratifie plus d’un millénaire d’histoire populaire (très peu écrite).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*