La Saga d’EricD

Lors d’échanges sur un forum triathlétique, j’ai été amené à échanger avec un homme hors du commun, EricD.

Interrogé par son approche décalée, novatrice et résolument orthogonale aux préjugés conventionnels, frappé par son style décomplexé, j’ai créé un site dédié à la révélation de son Enseignement, non sans avoir préalablement recueilli son consentement bienveillant et éclairé. Son objet est de recueillir, concentrer, diffuser et populariser la quintessence des concepts révolutionnaires d’EricD.

Tout ce qui est intitulé « la Parole du Maître » sur ce site est le recueil scrupuleux et authentique de la Parole d’EricD. Le reste, et notamment tout ce qui est Exégèse, n’est que l’humble commentaire du scribe diligent et méticuleux que je suis…

C’est ici: http://ericd-training-concept.graphz.fr

 

 

37 réflexions au sujet de « La Saga d’EricD »

  1. carapace

    La nuit, lorsque je travaille devant la puissance de mes écrans, j’aime me « pauser » un instant.

    Et ce blog, avec son humour fin, joliment distillé, refroidit ma mauvaise humeur qui intervient à certains moments lors de mon temps de W.

    Donc (MERCI), et vive le Sud-Ouest. Pourquoi le Sud-Ouest ? Parce que le 1/4 s-o est la plus belle partie de l’hexagone, géographiquement comme géométriquement. Arbitrairement.

    Répondre
  2. carapace

    Cher passeur,

    Ecrivant une biographie romancée et totalement fictionnellle d’Eric, pris comme sujet, votre absence de prose à son sujet me pose.
    Play = ceci dit je suis preneuse de vos nouveaux éclairages, non pour alimenter mon sujet narratif décrit ci-dessus, mais pour le confirmer et m’amuser tout en me cultivant de domaines qui me sont inconnus.

    L’attractivité d’Eric, un sujet à part entière, dans un monde virtuel qui lie des des personnes qui ne s’écoutent pas.

    Ma bio sera comique.

    Et merci pour la finesse de vos analyses.

    Répondre
  3. carapace

    Cher vous,
    Je cite ces propos dont vous êtes l’auteur et extracté du site internet onlinetri.com du 22 Fév 2013 22h35, heure française : « Eric D, c’est le révélateur de la profonde fragilité psychologique de certains qui ont succombé à l’addiction de l’IM, le poil à gratter qui dévoile la faille béante des égos chavirés… »
    En effet, avec eric8 ou D, nous sommes dans un labo de chimie, à observer.
    Un exemple : Nangatri sur onlinetri.com ou D » » »N sur courseapied.net prouve sa profonde fragilité psychologique, son manque de compréhension des forums sur le net, sa propension à suivre la meute – sans recul, son désir irrésolu et piteux d’exister en communiquant par ce média qu’il ne comprend pas.
    L’explication des vannes pas drôles et des haines exprimées n’est pas l’IM fantasmé, l’explication est dans la bêtise des émetteurs, tout simplement.
    A vous lire.

    Répondre
  4. carapace

    Porte-écrit : je réclame une nouvelle photo d’EricD sur la home, haut gauche, sur le site ericd-training-concept.graphz.fr. Une encore mieux ! Please !!!!!!
    Les conso’fans sont difficiles et exigeants, ils veulent du neuf, toujours et maintenant, merci.
    Une photo avec son bonnet blanc en laine !

    Répondre
  5. carapace

    eric8/D est une étoile lointaine, une star quoi, et demain je vais le voir, ma vie va changer, vivement le fritage de particules, fébrile je suis, mais pas frileuse, trop d’impatience
    bonnes vacances à vous l’hébergé silb

    Répondre
  6. carapace

    A quand la sortie du van propulsé à l’azote liquide et estampillé ericD qui me permettrait de faire le tour de l’Australie, longboard sur le toit, et de déguster, en plein cagnard, à l’envie, de délicieuses crèmes glacées ?
    La consommatrice attend, impatiente.

    Répondre
  7. carapace

    Extraction de onlinetri.com d’une de vos réponses à la réaction d’une personne qui s’embarrasse ni de subtilité ni de clairvoyance, 19h39 heure française : « jhr, tu es un peu un âne sur ce coup ».
    Pas d’accord : l’âne est un être aimable, aux yeux doux, endurant et au caractère plaisant(in).
    Bref, EricD est un âne, et c’est pour cela que je l’aime bien.

    Répondre
  8. carapace

    [private]
    Pour le fun, source facile à trouver, 500 balles dit : « Silver0l tes photos sont grotesques, comment veux tu tirer des conclusions à partir de cela enfin ? C’est d’un ridicule, on dirait que tu n’as aucune notion de ce qu’est un raisonnement scientifique. »
    L’observation de votre pote Pascal, pas Blaise…, celui qui croit que le science n’est que chiffres, est amusante, ou pas.
    [private]

    Répondre
  9. carapace

    A la lecture du post « EricD » sur onelinetri, comment ne pas penser aux films de Sam Peckinpah ? N’est-ce pas ?
    Violence, liberté – des chiens de paille et de pacotille y déblatèrent leur mal-être individuel et forment une foule à la René Girard telle une coulée de lave destructrice mais qui, sur Internet, n’est que risible. Ou pathétique. Au choix.
    A vous lire, dear David Sumner !

    Répondre
  10. carapace

    Dans le dîner du mercredi soir, Brochant est le vrai con, Pignon n’est que le papier pH. Et le conte se termine sur une note de gentillesse généralisée.
    EricD n’est ni Pignon ni Brochant, EricD est la fourche qui fait mal à une terre qui a besoin de labour et d’oxygène.
    EricD est mon héros, mon papa à moi.
    Silb, un article, s’il vous plait monsieur.
    Je suis grave en manque moi, quoi.

    Répondre
  11. carapace

    Le flegme n’est pas quantifiable, mais aimable. EricD est incalculable, pourtant :

    Observation : certains « calculent » EricD tel le Pignon, mais ont-ils conscience qu’ils sont les Brochant de la farce ?

    Conclusion : la bêtise est qualifiable !

    Répondre
  12. marcel

    Je me mets en terre devant EriC8/D et je lui présente des excuses à son endroit pour l’avoir insulté sur courseapied.net et pour lui avoir mal parlé sur onlinetri.com. Sans raison (je suis très très vieux, « al zeim heure » con m’a dit que ça se nommait ce dont je souffre).
    RIP à moi-même (adieu) et gloire à EricD (houra).
    Une bien belle histoire d’amour.
    EricD, tu m’aimes ?

    Répondre
  13. marcel

    ED my love, avec mes 62 ans et mes 79 marathons j’ai les seins qui tombent. Mon bébé d’amour, viens téter le pis à papy, c’est un ordre !
    Nangatri

    Répondre
  14. NANGATRI

    Moi ce n’est pas marcel, moi ce n’est pas D’ArtagnaN, moi ce n’est pas D.N, moi ce n’est pas moi, moi c’est Nangatri, moi tu m’aimes moins ou plus que moi ? Et mes fesses, tu les aimes ? Pourtant j’ai mal à la fesse ! D’où ça vient ce mal au cul ? Merci Eric, my love, de me sonder pour me dire.

    Répondre
  15. carapace

    Cher vous,
    Je suis patiente, pas colérique pour un sou, mais il est un temps qui mérite et qui oblige le changement de la photo d’ericD sur votre blog dédié par un portrait de l’idole en duck face, esthétiquement regardant.
    Suis-je claire ? C’est un ordre !
    EricD ou l’homme à la tête de chou, incalculable, imprévisible, drôle est si chou. Merci pour son fan-club.

    Répondre
  16. carapace

    La saga virtuelle d’EricD contre les marceleurs en sous-puissance ne pourra remplacer le vrai feuilleton passionnant d’EricD, héros du quotidien, personnage entier et droit, et en route sur le terrain de ses exploits niçois. Vive le sport sain !

    Sinon Olivier, comment va Marcel, ton nouveau pote ?
    Pour savoir.

    Répondre
  17. carapace

    Le climat (la météo) et l’alimentation (le menu) sont des points peu évoqués dans la saga d’EricD. A regret. Mais à cette absence, je ne saurais me résoudre.
    A priori, dimanche 14 avril 2013, le cloud environnant s’éloigne de l’hexagone pour laisser place à des pressions athmosphériques propices à l’entrainement du héros.
    Autre sujet : la protection solaire.

    Répondre
  18. carapace

    L’idée de limiter sa fréquence cardiaque en entrainement dans l’optique d’un effort long en compétition n’est pas neuf.
    EricD/8 est l’intelligence sportive incarnée sans réserve.
    Mais, la chaleur et la nutrition ? Vivement dimanche, comme dirait michel d’Antenne2.

    Répondre
  19. carapace

    Le sport et la politique sont les sujets de discussion préférés au comptoir du coin de la rue, sans oublier la météo et le trafic routier, ou encore la pseudo-vie rêvée du dernier gagnant à l’euromillion.
    EricD, jeune patiquant d’un exercice physique spécifique (le triathlon), est comme un aimant à palabre, et la parole est louable.
    Le piou-piou que je suis aimerait bien encore picorer les enseignements du scribe, pliiiize !

    Répondre
  20. carapace

    Duchamp revisté par EricD, c’est passionnant.
    Tiens en parlant de campagne Olivier, comment va votre poto Marcel alias Nanga alias SuperHumble ?
    La poésie et l’art dans l’approche originale d’EricD au sport, rare, un thème parmi d’autres; le chiffre et la mécanique rétablis dans leur sens premier d’évocateur d’imaginaire s’offrent à nous les fans comme des instruments neufs. La simple mathématique, enfin; pour nous les nuls, et sans complexe, à éditer.
    Depuis le 8 mars : rien. Je suis mécontente.

    Répondre
  21. carapace

    Mister Scribe,
    Votre diligence annoncée en préambule prend son temps dans la retraduction de la « voie » du maître. La matière à écriture ne me semble pourtant pas faire défaut – simple (et humble…) perception d’une lectrice assidue à la parole d’EricD.
    Asseyez-vous à la table d’un saloon, et écrivez nom d’une pipe !
    Il serait injuste de ne pas vous remercier car votre absence de prose m’apprend la patience. A vous lire bientôt j’espère, en ce temps de l’asperge.

    Répondre
  22. carapace

    Votre devinette (j’adore) datée 18-04-2013 fin du jour et dont le vent dans le dos supposé est l’hypothèse dans les 2 cas. Je dirais que pour EricD à Nice, le cas 2, par juste bon sens, est la meilleure solution. Gérer ses muscles dans l’effort long avant de penser à la rythmique de son coeur. La difficulté : comment être à l’écoute de ses muscles hors coeur ? Du temps.

    J’attends, scribe !

    Répondre
  23. carapace

    Dear David Sumner,
    Nous aimerions un face to face avec le soleil tant craint et tant désiré dans « la pesanteur et la grâce » de Weil Simone dans nos faces de cretins.
    Nous souhaiterions dire que le réel copyrighté EricD est le surgissement d’un réél réinventé, mais si bergsonien, que nos joues sont à baffer.
    « La pensée » -la doite – et « le mouvement » – la gauche- sont les noms de mes 2 running chaussures.
    Silb pas merci pour votre image sur onlinetri concernant les courants océaniques old age qui en 30 ans ont changé, ça fait flipper !

    Répondre
  24. carapace

    Magnifique soldat Silb ! Votre prose me met en joie !

    Je vous cite, c’est la mondre des choses; extracté de onlinetri of course et du fil d’EricD en particulier :

    « Si on y réfléchit, la méthode d’Eric revient à essayer de minimiser l’inéluctable augmentation de l’entropie de l’univers, en concentrant ses efforts sur les transformations réversibles aux dépens des processus irréversibles: forcer dans les montées, tranquille dans les descentes, métabolisme énergétique basé sur la consommation des lipides…

    Nous avions de façon un peu simplette réduit la quête d’Eric à un problème d’optimisation sous contrainte relativement trivial (optimiser l’allocation de puissance afin de maximiser la vitesse pour un impact physiologique, mesuré en Normalized Power, donné), mais il nous faut peut-être voir plus large, et être plus ambitieux: par ses recherches, son casque aéro, les surchaussures, sa préparation minimaliste, « low cost », sa stratégie de course et d’alimentation, le but profond d’Eric n’est-il pas au fond de minimiser l’augmentation de l’entropie de l’univers, malgré un objectif de vitesse élevée? Tâche ardue s’il en est puisque la vitesse est précisément un facteur majeur d’augmentation de l’entropie…

    Le problème du parcours idéal de Nice peut alors être reformulé fondamentalement ainsi: quelle est l’allocation optimale de puissance, la stratégie d’alimentation, et l’équipement qui minimisent l’augmentation d’entropie de l’univers, pour un objectif de vitesse donné. Ce qui fait pleinement sens, puisque les processus les moins créateurs d’entropie sont les plus économiques, les plus durables, les plus proches des processus parfaits.

    L’enjeu de tout ceci n’est pas mince, car comme chacun le sait depuis la découverte du Second Principe, l’entropie est la mesure fondamentale du désordre d’un système, et ralentir l’augmentation de l’entropie de l’univers est donc le seul moyen de ralentir sa marche inéluctable vers le désordre et le chaos final. Remercions donc Eric, héros prométhéen, athlète néguentropique, qui par sa conscience environnementale aigüe et sa stratégie de course et d’alimentation nous éloigne du chaos final!

    Souhaitons aussi qu’il connaisse un destin moins funeste que celui de Boltzmann, un des pères fondateurs de cette découverte fondamentale, qui ridiculisé comme Eric par les réseaux sociaux de son époque pour ses idées géniales, trop avancées pour son temps, finit par se suicider. Heureusement, Eric est d’une autre trempe, rien ne l’arrête, et il pourra, lui, démontrer le bienfondé de son approche dès le 23 juin! »

    En vous lisant je me dis que le fil d’EricD c’est un peu l’anti-TEDx corporation :
    1 seule star, 1 durée hors-norme, une « communauté » de fans limitée en nombre, un discours créateur d’immanence (peu pesant, vectoriellement parlant), une vraie gratuité, etc.
    Mais j’aime bien TEDx, comme j’aime bien EricD.

    Ravie de votre envolée ! Bravo ! Merci !

    Répondre
  25. carapace

    Cher Silb,

    Je note que la foule « girardienne » sur le fil d’EricD a du mal à saisir le principe du tiers exclu et préfère se prélasser dans le déraisonnement facile et l’agressivité oiseuse.

    Même si cela est inutile, vain et quelque peu (pour ne pas dire totalement) ridicule, veuillez accepter mon soutien plein et entier !

    Et bravo pour votre endurance ainsi que pour votre maîtrise !

    Répondre
  26. carapace

    C’est à nouveau MOI, Silb.

    En repensant à vos débats « ébatiquement » houleux avec certains internautes sur le forum onlinetri je ne peux résister à citer un esprit contemporain brillant, j’ai nommé JP Dupuy :

    (…) « J’ai fait des propositions pour penser et implémenter une justice qui échappe au ressentiment victimaire. Lorsque le puissant, ou celui qui est vu comme tel, humilie l’autre, il l’incite à s’installer dans le statut commode de victime et toute négociation devient impossible. La négociation entre inégaux présuppose qu’ils se voient comme égaux au regard du droit et de la morale. Mais dans le cadre de la justice victimaire, moralement, c’est l’inférieur qui domine absolument le supérieur, comme un dieu vengeur ses créatures pécheresses. » (…)
    Source : http://www.esprit.presse.fr/archive/review/article.php?code=13958

    Bref, je voulais juste dire que la position de victime (qu’elle soit légitime ou non) est un atout maître, mais s’y accrocher rend tout dialogue impossible.

    Mais un forum sur Internet est-il un lieu de dialogue ?

    Une lectrice.

    Répondre
  27. carapace

    go eric
    and go slow
    and slow
    puis go mega go go eric

    (pousse pas trop sur les pédales avec tes cuisses, et imagine des choses simples et légères pour protéger ton champignon blanc du soleil sur le marathon)

    eric, un concept en mouvement

    j’investis

    Répondre
  28. carapace

    Tel le punk renversé et chauve – d’un jour nouveau, Eric est la star iroquoise capteur d’un public de nantis tellement celui-ci est chanceux.
    Le fameux jour de l’IM niçois approche, cela signifierait-il la fin annoncée de la carrière d’Eric ? Surtout que Dallas, sur un media concurrent de onlinetri.com, va reprendre. Passage de relais ?
    Sinon, scribe, ton poto Nanga, il va bien ?
    En lisant la saga d’Eric sur onlinetri, je pensais au doute et à la foi, ma foi cela m’à Mauriac cet écrivain du Sud-Ouest

    Répondre
  29. carapace

    Lorsque j’étais petite, un gentil monsieur futur nobélisé et un peu noble est venu dans ma classe et m’a demandé :
    Qu’est-ce que tu aimes dans ta vie de petite fille ma chérie ?
    J’ai répondu : les graines que je plante dans mon jardin deviennent des fleurs magnifiques, c’est ça qu’j’aime, les voir pousser j’trouve ça extraordinaire
    Tu as raison c’est beau les fleurs, mais le processus biologique de ces plantes, aimerais-tu que je te l’explique ?
    (Pardon je n’ai pas compris. Pro Bio quoi ?) Oui Monsieur, je veux bien savoir comment mes petites graines deviennent des grandes et belles fleurs

    Silb,
    Je vous sens sensible, et merci de m’avoir appris certaines choses – en suivant vos incartades toujours justes et maitrisées sur le fil d’EricD ou ici-même: vous avez la classe, assurément. TB.

    &good luck for Eric !

    Répondre
  30. carapace

    Je reviens en France dans le mois; heureusement le paysage « EricD sur onlinetri » n’est pas la réalité du pays sinon c’est la mort annoncée avec ces paquets de mecs sur le dit fil du forum sans curiosité (et sans parler d’empathie) !
    Incroyable !

    Une petite fille qui s’adore !

    Répondre
  31. carapace

    Bonjour Scribe,
    Eric est sur la gentille route de ses exploits niçois : enfin !
    Il traite allégrement en presque temps réel la vélocité de ses données vélocipédiques qui plaisent tant à son public connecté, c’est déjà une réussite en soi.
    Bref, un Big Data à visage humain ! Eric plus fort que Cisco ! Vive Eric ! Et vive vous !
    Bien à vous,
    Une fidèle lectrice

    Répondre
  32. carapace

    Bravo à Eric et à sa saga dominicale !

    Son chrono importe peu : le temps n’est-il pas l’accessoire du vivant ?
    Et prévoir un évènement dans ses détails (même de manière décalée), n’est-ce pas une forme d’humilité véritable face à cet évènement ?
    Et jouer au fanfaron face à cet évènement, n’est-ce pas jeter un regard lucide et garder du recul face à cet évènement !
    Eric, un évènement.
    Eric, de loin, je te fête !

    Et merci à vous Mr Scribe.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*