La cité détruite

J’aimais autrefois déambuler dans la Cité abandonnée.

Récemment, elle avait été squattée par les Roms – que j’avais progressivement fréquenté et appris à connaître (voir ici, ici et ici).

Mais évidemment, ce qui devait arriver arriva. Suite aux plaintes des voisins, le camp a été évacué et détruit, et les bouteurs ont fait en sorte que l’endroit devienne inhabitable, détruisant les murs et enfonçant le sol…

 

Et où sont passés les Roms? J’avais promis des tirages aux Girls. Si quelqu’un sait…

 

7 réflexions au sujet de « La cité détruite »

  1. carapace

    Bonjour à vous Silb,

    Pour les filles, il faudrait demander à l’homme au pouce noir. Mais, désolée, je n’ai pas son 06.
    Sinon, la gentille base line de la municipalité bezonnaise « la ville pour tous » serait-elle trompeuse ?

    Bon demain à vous.

    Répondre
  2. carapace

    Bonjour Silb,

    Je ne sais pas pour l’homme en fauteuil roulant ou pour la veste bleue du black baraqué, mais il me semble que les ombres du skateboard et du petit vélo rose ne sont pas contradictoires malgré les apparences.
    J’ai du mal à croire à un sabotage.

    Bonne journée.

    Répondre
  3. carapace

    Bonjour,
    Vos reportages photographiques publiés se faisant rares, cher Silb, j’ai dû combler mon manque en regardant cette vidéo qui a un effet reposant non négligeable.

    Le passé glorieux des Big Three laisse dorénavant place à l’arrogance des Big Four et à leurs serveurs enfouis dans des réfrigérateurs enterrés et hautement énergétivores.
    Au revoir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*