Une réflexion au sujet de « A15 »

  1. Asinus

    Le calme des flots, le silence de l’image, et la pureté d’un intrados, alors que le chaos, le bruit et la puanteur sont de l’autre côté du miroir .

    De mémoire l’A15 au niveau du Pont de Gennevilliers supporte le deuxième plus fort trafic du réseau routier français ( de l’ordre de 200.000 veh/jour ).

    Étranges ces arbres ( ou mon œil me joue des tours ? ) qui semblent s’incruster dans la corniche de l’ouvrage.
    Triste illustration de la déliquescence de l’Etat.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*